Gressy

Architecture

Architecture civile :

13, rue Saint-Denis, ancienne mairie de Gressy, construite en 1890 sous le mandat d’Eugène Cochin et qui appartient, aujourd’hui encore,  au patrimoine communal. La rénovation du village en 1969 entraînera le déplacement de la mairie au 12, avenue du Château. 

11, rue Saint-Denis, propriété qui a pour origine la division du domaine Clairefontaine en 1838.

9, rue Saint-Denis, domaine historique classé : Clairefontaine qui abrita pendant quelques années un petit musée Macquer et Baumé. Y étaient esposés quelques pièces remarquables telles que des porcelaines de Sèvres, des vases pharmaceutiques du XVIIIème siècles, de nombreux documents graphiques, une encyclopédie de Diderot et d’Alembert, un buste de Pierre-Joseph Macquer…

6, rue Saint-Denis, Maison « Cochin », bâtiment second empire, avec portail en fer forgé.

12, avenue du Château, anciens communs du château, époque fin XVIIIème remaniés en 1965, puis en 1971, aujourd’hui mairie au rez-de-chaussée, syndicats intercommunaux au 1er étage, et 2 logements au second étage.

6, chemin des Carrosses, ancienne maison, époque fin XVIIIème, remaniée à la fin du XXème. Cette maison est indiquée sur le plan d’Intendance (Gressy C41, de 1784).

23, allée du Vieux Moulin, le moulin de Gressy ou « moulin du Pont rouge » sur la Beuvronne, remanié au XXème, la rivière qui actionnait la roue a été détournée en 1971 de son cours naturel. La construction du moulin doit dater de la même époque que les autres moulins installés sur la Beuvronne. Il faisait partie du fief du comte de Pons Saint-Maurice et fut vendu à la révolution comme propriété nationale. Le fonctionnement de ce moulin, du fait de sa faible hauteur par rapport au lit de la rivière, ne permet pas la fabrication d’une farine de qualité. Une ordonnance royale sera prise pour détruire ce moulin, mais ne sera pas appliquée.

Le moulin de Moulignon, grâce à son propriétaire (M. Yvan DIONIS), a été transformé en éco-musée. Ce moulin est situé sur la commune de Messy, la Beuvronne séparant les deux communes.


Architecture religieuse :

Eglise Saint-Denis, XIIIème et XVIIème siècles, fondée vers 1180, ancien prieuré-cure de chanoines réguliers de Saint-Augustin, à la collation de Notre-Dame-de-Chaage, à Meaux.
Sur le côté droit, figure une plaque commémorative « aux enfants de Gressy morts pour la France ». A cet endroit, se trouvait l’ancien cimetière du village (translation en 1900 sur le chemin de Compans (actuellement chemin de Cybèle).

Emile WERY, artiste reconnu pour sa peinture décorative (le musée de Reims possède quelques-unes de ses toiles), résida quelques années à Gressy (1932-1935). Il repose dans le cimetière au pied de la croix à côté de son épouse Odette. Sa pierre tombale ne comporte aucune inscription (1860-1935).